Plouarzel


Des problèmes pour visionner cet email? Lisez le en ligne

​« Nous voulons des coquelicots ». Une centaine de personnes à la conférence

Vendredi soir, à la salle polyvalente de Plouarzel, l’association « Nous voulons des coquelicots-Pays d’Iroise », sous la conduite de Cécile Letscher, a organisé une conférence-débat sur le thème « Pesticides et santé » animée par Jean-Marie Letort, médecin urgentiste, en présence du Collectif de soutien aux victimes des pesticides de l’Ouest. Une centaine de personnes y ont assisté, notamment des agriculteurs bio et un pratiquant l’agriculture conventionnelle, des personnes convaincues et aussi des curieux.

Jean-Marie Letort a parlé du glyphosate, bien sûr, mais aussi des perturbateurs endocriniens, des effets cocktail, des effets différés, de la toxicité chronique, des effets transgénérationnels, des maladies… Les effets épigénétiques devraient faire l’objet d’une autre conférence.

Témoignages poignants

Au cours du débat, Philippe Lambrechts, paysagiste à Porspoder, et Christian Jouault, agriculteur d’Ille-et-Vilaine, ont livré leurs témoignages poignants et très émouvants, sans langue de bois.

Michel Besnard, président du Collectif de soutien des victimes des pesticides de l’Ouest, a présenté son travail, qui consiste à soutenir les victimes et leurs familles, protéger les riverains, alerter la population, les professionnels de santé et les pouvoirs publics sur le danger des pesticides, promouvoir les modes de production alternatifs. Cécile Letscher souligne que « les pesticides provoquent des drames humains et sont un danger pour la santé et l’environnement. Leur interdiction à terme est devenue un enjeu majeur pour notre société ».


Articles liés