Plouarzel


Des problèmes pour visionner cet email? Lisez le en ligne

Plouarzel. Un petit phoque équipé d’une balise relâché en mer 

Un pensionnaire du centre de soins et de conservation de la faune aquatique de Bretagne, association qui regroupe Océanopolis, la Ligue de protection des oiseaux, Bretagne vivante et le groupe mammalogique breton, dirigé par Sami Hassani, a été relâché, ce vendredi après-midi, devant l’île Ségal, à Plouarzel.

Il s’agit d’un jeune phoque gris portant le n° 642. Il avait été recueilli le 22 février, sur le littoral, du côté de Cléder. Amaigri et blessé, il ne pesait alors pas plus de 16 kg. Aujourd’hui, 642 pèse 47 kg et se porte à merveille. « L’île Ségal a été choisie car elle est située face à l’archipel de Molène, où réside une colonie de phoques gris », a indiqué Sami Hassani.

Une balise dernière génération

Bagué, comme ses congénères, il a été choisi pour être muni d’une balise dernière génération. Cette balise GPS/GSM, au-delà d’être plus compacte et plus légère, permettra un suivi plus précis de l’animal : déplacements, comportements de chasse en plongée grâce à un accéléromètre et des senseurs de mouvements intégrés à cet outil. Ces données permettront de mieux comprendre les mouvements effectués par le phoque gris pour chasser et d’identifier le temps dédié à cette activité.

Le centre de soins a été choisi par le Sea Mammal Research Unit de Saint Andrews en Ecosse, concepteur de la balise, pour tester ce nouveau modèle.



Articles liés