Plouarzel


Des problèmes pour visionner cet email? Lisez le en ligne

Société de chasse Saint-Renan. Trésorerie saine 

L’assemblée générale de la société intercommunale de Saint-Renan s’est tenue dimanche au parc du Gavré, à Plouarzel, en présence de plus d’une centaine de sociétaires. La présentation du bilan financier par le trésorier, Gilles Le Borgne, laisse apparaître une situation saine, les principaux postes de dépense étant concernés par le paiement des baux de chasse et du repeuplement.

Philippe Salaun, administrateur de Lanrivoaré, a été élu nouveau secrétaire. Lors de son rapport moral, le président Yvon Léon a fait un large exposé de la situation de l’ensemble du gibier : le lièvre et le chevreuil continuent de progresser, le pigeon est très présent et la bécasse reste un gibier migrateur qui apprécie la pointe de Bretagne. Par contre, le lapin de garenne est en difficulté du fait de foudroyantes épizooties de VHD et de virus mutants, tandis que le renard est très affecté par la gale qui occasionne une forte mortalité. Le faisan et la perdrix ont du mal à recouvrir le statut de véritable gibier. Quant au sanglier, il reste un animal très erratique sur notre territoire.

L’accent a été mis sur les impératifs de sécurité lors des chasses collectives avec le nécessaire rappel des consignes avant chaque battue. Globalement, la société se porte bien et ses effectifs sont stabilisés à plus de 300 chasseurs au sein de laquelle ceux qui utilisent des chiens d' arrêt sont devenus majoritaires. Eric Podeur, lieutenant de louveterie, a fait un bilan des actions de régulation des corvidés.


Articles liés